La référence technique au service des éleveurs
« Dans la nouvelle organisation, les organismes de sélection et les entreprises de conseils en élevage sont les binômes de demain », Pascale Parisot, directrice d’Allice.

Qu’est-ce qui change avec le nouveau règlement zootechnique européen ?

La volonté d’harmonisation des règles, régissant le secteur de l’amélioration génétique, a incité la Commission européenne à élaborer un réglement unique, paru au Journal officiel de l’Union européenne le 29 juin 2016...
Stéphane Leullier choisi ses variétés de maïs en fonction des UF, de la digestibilité et de la vigueur de départ.

Trois critères pour choisir ses variétés de maïs

Dans ce nouvel épisode de "Cultiver sa rentabilité", cap sur la Somme chez Stéphane Leullier. Ses normandes produisent chacune 7 500 l de lait avec un TB de 45,3 et un TP de 35,5, des résultats qui sont dû selon lui à...
Le déprimage consiste à faire pâturer l’herbe avant le stade épi 10 cm sur les parcelles en herbe.

Le déprimage, une technique qui prime

La reprise de la végétation des prairies est une période importante pour assurer la qualité du fourrage. D’après le Gnis, un déprimage de l’herbe avant l’hiver peut permettre d’augmenter la quantité et la qualité du...
L'autochargeuse qui permet de récolter et transporter l'herbe au séchoir a été financé en partie grâce à des aides attribués au GIEE Alumé

Un séchoir adossé à un méthaniseur

Les onze adhérents du GIEE Alumé, en Mayenne, ont œuvré pour mettre en place l’organisation de récolte de luzerne afin de la sécher grâce à de l’énergie issue d’un méthaniseur. Expérience réussie. Qui dit méthaniseur,...
Sodiaal reprend l’ensemble des activités de réception et de production de l’unité de séchage ainsi que le laboratoire du site de Carhaix (29).

Sodiaal reprend les activités de transformation du site Synutra de Carhaix

La coopérative Sodiaal annonce l’acquisition auprès de Synutra France des activités de transformation du site de poudres de lait infantiles de Carhaix, dans le Finistère. « À partir du 12 mars 2019, la coopérative...

Etude Ademe 2013-2014

La méthanisation est rentable avec subventions

Représentant 38% de l'investissement en moyenne, les subventions sont indispensables à la rentabilité des unités de méthanisation à la ferme. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Selon une étude commandée par l'Ademe et menée conjointement par Biomasse Normandie, la SEMAEB et l’APESA entre janvier 2013 et février 2014, les projets de méthanisation ne peuvent aujourd’hui trouver un équilibre économique que grâce aux aides accordées par l’ensemble des administrations compétentes. En cause, des projets qui engendrent un fort endettement et une valorisation possible peu optimisée au sein des unités à la ferme.

Étude du GDS Cantal

Vers une gestion raisonnée du parasitisme herbager

«80% des lots de vaches adultes sont traités systématiquement contre les strongles gastro-intestinaux alors qu’une immunité est possible», constate Adélaïde Pellat, ingénieure au GDS du Cantal. Photo: M.Ballan/Pixel image

L’herbe représente 95% de la SAU du Cantal. Si la gestion de la ressource herbagère fait partie du quotidien des éleveurs du département, ils doivent aussi être attentifs à un autre élément-clé de la rentabilité de leurs exploitations: le "parasitisme herbager". Pourtant, la gestion du parasitisme dans les élevages n’est pas toujours raisonnée et est souvent basée sur des habitudes de traitements.

Station expérimentale de Trévarez

Le concentré à n’importe quel stade de lactation

Depuis 3 ans, la ferme de Trévarez teste les effets de la répartition du concentré au cours de la lactation sur les performances des vaches laitières. Photo : Station expérimentale de Trévarez

Faut-il absolument distribuer le concentré de production en début de lactation ? Non, à en juger par les résultats provisoires d’un essai mis en œuvre à la station expérimentale de Trévarez (Finistère).

Aromathérapie

Des huiles essentielles contre les mammites

Les huiles essentielles peuvent être appliquées sur la mamelle, mais aussi dans certains cas sur l'épi du garrot, l'attache de la queue, par voie orale, etc. Photo : N. Tiers/Pixel Image

L'Adage, qui regroupe une centaine d'éleveurs d'Ille-et-Vilaine dont le système fourrager économe en intrants repose sur l'herbe pâturée, a engagé depuis 2008 des expérimentations autour de l'utilisation des huiles essentielles pour soigner les vaches.

Contre-étude

Le sexe du veau n'a pas d'effet sur la lactation

Des chercheurs utilisant des données du contrôle laitier aux États-Unis prétendent que le sexe du veau a un effet important sur la lactation de la mère. Photo: M. Lecourtier / Pixel image

L’Inra ne confirme pas les résultats rapportés dans un article publié en février 2014 dans une revue scientifique internationale (Hinde et al). Selon cette étude, les veaux femelles induiraient une lactation plus élevée chez leurs mères.

Combien de personnes sont nourries par votre exploitation ?

PerfAlim : un diagnostic simple et rapide en ligne

L’outil PerfAlim calcule la performance nourricière d’une exploitation agricole ou d’un territoire. Photo : DR.

Disponible en ligne et gratuit, le calculateur PerfAlim, développé par le Céréopa, fournit une estimation du nombre de personnes potentiellement nourries par les productions agricoles livrées par une ferme ou un territoire.

Élevage de précision

Robots : 4 questions à se poser avant d'investir

L'éleveur doit s'interroger sur sa place dans l'élevage et la nature des relations avec ses animaux qu'il souhaite préserver. Photo : D. Bodiou/Pixel image.

Automates, capteurs, technologies de l'information et de la communication (TIC) se développent en élevage, notamment en élevage laitier, depuis une quinzaine d'années. Ces outils sont une réponse aux nouvelles aspirations des éleveurs : diminution de l'astreinte de la traite et de l'alimentation, diminution de la pénibilité, maîtrise du temps de travail.

Miss montbéliarde Haute-Loire: qui est Griotte?

Publié le 24/04/2014 par Magalie Ballan
Allez à la rencontre de l’élevage Negron et de Griotte dans Cultivar App’Bovins n°14. Ils vous ouvrent les portes de leur ferme située à 1000 mètres d'altitude, sur la commune de Bains en Haute-Loire. Photo: M.Ballan/Pixel image

L’élection de la 17e Miss montbéliarde Haute-Loire a eu lieu dimanche 30 mars 2014 à Saint-Paulien. Le concours a rassemblé 45 jeunes vaches en première lactation et a été jugé par Patrice Brie, éleveur en Haute-Saône.

Pages