La référence technique au service des éleveurs

Désherbage du lupin bio

Les meilleurs scénarios

Publié le 09/11/2018 par Marie Dominique GUIHARD dans
Le lupin blanc est le lupin le plus intéressant pour l'éleveur. Photo Weber/Inra

La graine de lupin, riche en protéines, peut être intéressante pour l'alimentation animale. Mais la culture en pure est sujette au salissement.  Dans le cadre du projet Reine Mathilde, l’étude en Normandie de l'association du lupin blanc avec des céréales, conduit en agriculture biologique, a permis de dégager des résultats intéressants.

Plusieurs modalités de culture de lupins ont été testés : lupin blanc, lupin bleu, lupin jaune, lupin en pur, associés avec des céréales ou un couvert. Il en ressort que le lupin blanc en pur est sujet au salissement mais quand il est associé au blé, la concurrence vis-à-vis de la plante compagne est faible, le salissement réduit, les rendements sont bons et la résistance à la surmaturité du blé est maîtrisée.  

Privilégier le lupin blanc de printemps

Ainsi pour donner quelques chiffres, les rendements moyens sur deux ans sont variables :  23 q/ha et 67 q/ha, avec des densités de semis de 23 grains/m² pour le lupin et 216 grains/m² pour le blé sursemé. Le pourcentage de matière azoté du mélange varie lui aussi de 18 % à 24 %. Avec un lupin blanc de printemps, le rendement atteint 40 q/ha. Petit bémol dans ces résultats, le coût de la semence revient dans ces deux cas à 400 euros/ha.

En règle générale, l’association avec les céréales (blé, orge) fonctionnent bien. Le triticale entre néanmoins davantage en concurrence avec le lupin blanc. Mais quel type de lupin choisir ? Selon les essais, le lupin blanc est le plus intéressant. Le lupin bleu de printemps est adapté à une récolte précoce (à la fin août en Normandie). Le lupin jaune est le moins productif avec un coût de semences élevé. Enfin, le mélange avec un couvert gélif est un risque selon les conseillers s’il ne gèle pas comme cela est arrivé dans les essais.

A lire aussi
Viser l'autonomie alimentaire avec l'AB
Projet Reine Mathilde : Des résultats encourageants pour la bio

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.