La référence technique au service des éleveurs

Bleu-Blanc-Cœur

Les éleveurs engagés Éco-méthane récompensés

Bleu-Blanc-Cœur remet sa rétribution à un éleveur laitier. De gauche à droite : Dominique Sauvage, responsable pôle expertise restauration Orange, Jean-Pierre Pasquet, co-président de Bleu-Blanc-Cœur, et Julien Frémont, éleveur laitier engagé Éco-méthane. Photo : DR

En 2015, Bleu-Blanc-Cœur a fait appel à plusieurs acteurs économiques pour soutenir les éleveurs laitiers inscrits dans la démarche environnementale Éco-méthane, c'est-à-dire engagés dans la réduction de leurs émissions de méthane.

Cette démarche, lancée par l’association, a pour objectif de comptabiliser les émissions de méthane économisées grâce à une alimentation des vaches laitières mieux équilibrée qui comprenne notamment de l’herbe, de la luzerne et du lin. Les émissions de méthane sont alors calculées à partir des acides gras du lait.

Bleu-Blanc-Cœur a ainsi constitué un capital de plus de 150000 € qui provient directement de l’engagement financier de la Ville de Liffré, en Ille-et-ViIaine (3000 €), d'EDF (57000 €), du pôle expertise Restauration d’Orange (80000 €) et de ses marques partenaires (Fleury-Michon, Agrilait, fromagerie Lincet, Valorex, Ovalis).

322 € en moyenne par éleveur

L’essentiel de la somme collectée a été reversé aux 429 éleveurs engagés dans la démarche sous forme de bons d’achat des marques partenaires, de chèques multi-enseignes du groupe Up, partenaire de Bleu-Blanc-Cœur (chèques déjeuner…) et de bons pour des outils de communication spécifiques (panneau posté devant l’exploitation par exemple). 10% du capital initial a été dédié aux frais de gestion et à des actions de communication.

Selon la méthode de calcul définie par Bleu-Blanc-Cœur, chaque éleveur reçoit en moyenne 322 € sous forme de bons et cadeaux. Plus précisément, le montant attribué a été calculé selon les modalités suivantes : une base fixe de 50 € pour 12 mois d’engagement (12 mois d’analyse et au moins une analyse renseignée) dans la démarche Éco-méthane; une base variable déterminée en fonction du taux de réduction des émissions et des tonnes totales économisées.

Cette base variable est la récompense de l’effort de chacun des producteurs. Plus le taux de réduction moyen est important et plus la valeur économique de la tonne économisée est élevée.

Déployer la démarche Éco-méthane

Pour l’année 2015, au regard du contexte agricole qui touche entre autres le secteur laitier, Bleu-Blanc-Cœur a décidé de rémunérer tous les éleveurs engagés mais surtout d’orienter en majorité ces fonds vers les éleveurs qui respectent les engagements de la démarche Éco-méthane mais qui ne valorisent pas leur lait en filière Bleu-Blanc-Cœur. En effet, les producteurs de lait en filière Bleu-Blanc-Cœur bénéficient d’une plus-value sur leur lait, rémunérée par la laiterie.

En 2016, Bleu-Blanc-Cœur a l’ambition de déployer son système économique. L’association s’est fixé pour objectifs d’inscrire davantage d’éleveurs laitiers dans la démarche Éco-méthane, de convaincre de nouveaux acteurs économiques et de fédérer de nouvelles marques partenaires.
 
Lire aussi :
La monnaie CO2 est désormais en circulation
 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.