La référence technique au service des éleveurs

Interbev

Filière viande

Interbev remporte l’appel à projets de l’Ademe

Publié le 01/10/2019 par Claire LAMY GRANDIDIER dans
Interbev remporte l’appel à projets de l’Ademe. © N.Tiers/Pixel6TM

En avril 2019, l'Ademe lançait un appel à projets à destination des acteurs des filières agroalimentaires, baptisé

Projet Life Beef Carbon

Vers un plan bas carbone pour la filiere viande bovine

La forte variabilité au sein même des systèmes d'élevage s'explique en premier lieu par l'optimisation technique de l'élevage : meilleure conduite du troupeau, limitation des animaux improductifs, optimisation des rations en fonction des besoins des différentes catégories animales. ©D.Bodiou/Pixel6TM

En 2015, Interbev et l'Idele ont lancé sur cinq ans, avec leurs partenaires de terrain, un programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre avec un objectif ambitieux de réduire l'empreinte carbone de la viande de 15 % d'ici dix ans.

Viande bovine

Interbev valide la méthode de calcul de l’indicateur de prix de revient

Les représentants de la section bovin d’Interbev ont validé la méthode de calcul d’un indicateur de prix de revient en viande bovine.

Les représentants de la section bovin d’Interbev1 ont validé le 31 janvier 2019 la méthode de calcul d’un indicateur de prix de revient en viande bovine.

Étude prospective

Quel avenir pour la filière viande bovine à l'horizon 2040 ?

La Mission Prospective de FranceAgriMer a imaginé cinq scénarios d'avenir pour la filière viande bovine française, "qui puissent servir aux décideurs de la filière, en vue de l'élaboration de stratégies gagnantes".

FranceAgriMer a réalisé, à la demande d'Interbev, un exercice de propsective sur la filière viande bovine à l'horizon 2040. Les professionnels, les chercheurs et les experts mobilisés ont imaginé cinq scénarios contrastés d'évolution de la filière viande bovine.

Filière bovine

La montée en gamme de la viande au cœur du plan filière

L’offre milieu de gamme en viande bovine va passer de 3 % à 40 % dans les années à venir.

À l’occasion du dernier Sommet de l’élevage, Paul Grelier, responsable de la section bovine chez Interbev a présenté un des points forts du plan de la filière viande : la montée en gamme de la filière bovine. "Il faut partir de la demande du consommateur en améliorant la qualité gustative", a rappelé Paul Grelier. 

Interbev

Un pacte pour garantir l'évolution des pratiques de la filière viande

Les représentants ont présenté le "pacte pour un engagement sociétal" lors du dernier Sommet de l’élevage.

"La viande n’est plus évidence pour le consommateur. Il faut partir de ce constat pour que la viande puisse reconquérir sa place", c’est sur ces mots que Denis Lerouge, directeur communication chez Interbev, a ouvert le colloque organisé par Interbev lors du dernier Sommet de l’élevage.

Accord Union Européenne - Mexique

Inquiétudes pour la pérennité de l'élevage bovin

Le nouvel accord politique signé entre l'UE et le Mexique, qui prévoit l'ouverture du marché européen à 20 000 tonnes de viande bovine mexicaine, met en péril la filière viande bovine française et européenne, selon Interbev et les chambres d'agriculture.

La Commission européenne a annoncé avoir trouvé un accord politique avec le Mexique.

Exportations

Chine, levée de l'embargo ESB sur le bœuf français

Publié le 06/03/2017 par Hélène Flamant dans
La levée de l'embargo chinois sur la viande bovine française s'appliquera à la viande désossée des bovins âgées de moins de trente mois. Photo : Deborah Benbrook/Fotolia

L'ambassade de France à Pékin vient d'annoncer officiellement la levée de l'embargo ESB sur le boeuf français, imposé depuis 2001. Cette décision s'appliquera à la viande désossée des bovins âgées de moins de trente mois.

Pages