La référence technique au service des éleveurs

Conjoncture

Le prix du lait recule de 10€/1000 l en septembre

En dépit du recul du prix du lait, la collecte de lait repart en septembre, tirée par les bassins laitiers de l’ouest de la France. Photo : D. Bodiou/Pixel image

Le prix du lait payé au producteur continue de baisser d’après la dernière enquête mensuelle laitière SSP/FranceAgriMer. En septembre 2015, le prix du lait standard 38/32g/l se situe en retrait de 10€/1000l par rapport au mois d’août, à 320€/1000l. Il recule de 67€/1000l par rapport à 2014 à la même époque.

Néanmoins, la collecte de lait de vache progresse en septembre de 1,5 % par rapport au mois de septembre 2014. En cumul depuis le début de la campagne 2015/2016, la collecte atteint un volume de 10,384 milliards de litres, en légère hausse de 0,5 % par rapport à la campagne précédente.

Ce sont les régions de l’ouest de la France qui contribuent à la hausse de la production grâce aux bonnes conditions climatiques estivales et en dépit du recul du prix du lait. Les plus fortes progressions sont relevées dans les bassins Normandie (+ 2,7 %) et Grand-Ouest (+ 2,4 %) suivis des bassins Nord-Picardie, Charente-Poitou et Centre en hausse de 1,7 % par rapport à septembre 2014.

Collecte en hausse en octobre

La production se stabilise dans les autres bassins, davantage pénalisés par la sécheresse estivale. La collecte diminue légèrement dans le bassin Grand Est (- 0,1 %), tout comme dans le bassin Auvergne-Limousin et le bassin Sud-Est (- 0,2 %). Dans le bassin du Sud-Ouest, la baisse de la collecte se limite à 0,6 % entre septembre 2014 et septembre 2015 mais, en cumul depuis le début de l’année le déficit atteint  2,6 %.

Selon les sondages hebdomadaires de FranceAgriMer, la collecte laitière poursuivrait sa progression en octobre 2015 et serait supérieure à 1 % par rapport à celle d’octobre 2014.

En Europe, la collecte laitière reste dynamique avec une production plus marquée dans les pays du nord. Elle ralentit cependant dans certains pays victimes d’une sécheresse estivale, mais aussi du fait de la baisse significative du prix du lait. Selon les données publiées par la Commission européenne le 21 octobre dernier, douze États membres, ont dépassé leur quota pour la dernière année d’application de ce régime, parmi lesquels l’Allemagne, la Pologne et les Pays-Bas.

Lire aussi :


Le revenu en élevage laitier décroche de 15 000 euros


Volume élevé et prix bas pour le début de campagne


La hausse du prix du lait, c’est pour quand ?

 

 

 

1div class="articles-similaires-titre">Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.