La référence technique au service des éleveurs

Maïs fourrage

Quels sont les intérêts d'une coupe haute ?

Publié le 20/09/2021 par Willy Deschamps dans
Quels sont les intérêts d'une coupe haute en maïs fourrage? CP : New Holland

Face à la pousse d'herbe conséquente de cette campagne fourragère 2021, le pâturage s'est prolongé durant l'été, épargnant ainsi les réserves. Les éleveurs ont également pu consituter de nouveaux stocks d'herbe en ensilage, enrubannage ou foin. Comme les rendements en maïs fourrage s’annoncent bons également, certains d'entre eux envisagent d’élever la hauteur de coupe à la récolte.

La récolte du maïs fourrage plante entière en coupe haute peut avoir deux objectifs :

- augmenter la teneur en matière sèche du produit récolté. Intéressant dans le cas où l'on craint de ne pas atteindre le seuil minimum pour la récolte (30 % MS plante entière) en fin de saison (date de semis tardive, précocité variétale inadaptée). En revanche, cette pratique n’est pas recommandée sur des maïs à des stades déjà bien avancés, au-delà de 35 % MS ;
- augmenter la valeur énergétique du produit récolté. Intéressant pour l’alimentation d’animaux exigeants (vaches laitières à haut potentiel, jeunes bovins à l’engraissement). Dans ce cas, la coupe haute peut être considérée comme une technique intermédiaire entre une récolte classique ensilage plante entière et une récolte ensilage d’épis complets.

Arvalis a réalisé en 2014 deux essais sur ses stations expérimentales de La Jaillière (44) et de Saint-Hilaire-en-Woëvre (55).
Une coupe classique, d’une hauteur moyenne de 15 cm, a été comparée à une coupe haute à 55 cm, à la même date. Cinq variétés ont été étudiées, avec des réponses très similaires.

La coupe haute augmente la teneur en MS du fourrage de 2,6 points.

La baisse de la proportion de tiges diminue la teneur en fibres du fourrage, mais sa teneur en amidon augmente de 10 %. Le rendement diminue de 9 %, passant de 15,6 t MS/ha pour une coupe à 15 cm, à 14,2 t MS/ha pour une coupe à 55 cm.

La coupe à 15 cm permet d’obtenir un fourrage dont la dégradabilité ruminale a été mesurée à 55,4 %, contre 56,9 % pour une coupe à 55 cm.
Les valeurs azotées estimées pour les variétés étudiées varient peu entre un maïs fourrage coupé à 15 cm et à 55 cm.

Le maïs coupé haut est un fourrage à haute valeur nutritive en raison de sa meilleure digestibilité.

Ce fourrage sera très bien valorisé par des animaux à haut niveau de production, à condition d’adapter la ration pour conserver une teneur en fibres suffisante. Il sera idéalement associé à un ensilage d’herbe (ou méteil, luzerne…).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Nos autres publications
Cultivar LeadersTCSCheval santéRelations cultureAfrique Agriculture
Plan du site